Ce monde si fabuleux des abeilles.

Je vous invite à visite de mon site www.sr-api.fr, qui n'a pour autre objectif que vous permettre à profiter et découvrir (ou redécouvrir) cette tendance si phénoménal des abeilles. Je vous suggest à vous engager à votre tour mais pas n'importe commentL'Apiculture, un monde fascinant... Elle s'offre à nous à tous peu importe notre autonomie financière ou de fabrique mais il y a un minimum de découvertes à respecter, à aborder par les Abeilles elles-mêmesN'en déplaise à Darwin, pour moi, les abeilles ne s'avèrent qu'être situations de la Création et temporairement, vue ou pas, c'est à nous que revient le mandat de les défendre ou de combattre l'avidité qui règne aujourd'hui et qui définit la renouveler en cruche d'écriture de miel, de reines ou d'essaims, au injustice de la Nature et également générationnel à venirQuelle orbe pour nos plus jeunes, petits-enfants et arrières Doit-on se contrefoutre plus longtemps de cette situation qui tire l'abeille vers sa perte puis, en suivant, la notre Notre objectif apicole.. Nous travaillons uniquement à la sauvegarde et réimplantation de l'Abeille Noire, (Apis Mellifera Mellifera) une sous-espèce qui peuplait jadis nos messages aux cotés d'innombrables de papillons et qui malheureusement est en de disparition, devrais-je préciser "d'extinction"Christine et moi ne poussons pas nos abeilles pour produire du miel à tout prixNous privilégions avant tout le respect naturels, autant que cela dépende de nous, et leur travail sans leur apporter un marchandise supplémentaireQuand il y a du miel, cela nous permet denourrirnos abeilles pour l'hiver en restreignant nos achats de sucre et nous ne offrons qu'une partie du surplusQuand il n'y en a pas, on serre plus précisément la corsets, comme tous ceux qui n'achètent pas du miel pour le brader mais qui ont pris plaisir à faire part du fruit de leurs abeilles La Qualité, voilà ce que nous aimerions trouver, plus que la quantitéC'est pourquoi ainsi, nous fuyons les attractions de peuplades et les transhumances qui fatiguent les abeilles pareillement qu'une aviculture "fanfreluche" ou gentil sur de la "bidouille" ou alors encore inconsciente ou irresponsableNous avons trouvé et donné un impression à notre apiculture; celui de nous tâcher de respecter la biologie de l'abeille, de assurer et promouvoir l'Abeille Noire et de avec toutes nos atouts et outils en faisant expérience que les chargement et établissement d'abeilles d'autres sous-espèces coûtent cher à ce si phénoménal propriété congénitale de notre Abeille dite "spot" (abeille black) en de disparition comme las tant d'autres . Pour une fois, cela ne à lieu pas à des dizaines de million de kilomètres mais bien tout près de chacun d'entre nous Alors peut-être que si vous achetez des essaims à un revendeur vous ne vous verrez pas d'emblée concerné mais vous êtes-vous informé de l'origine des abeilles disponibles ou la manière dont l'essaim ou la nymphe sont produits

Les commentaires sont clôturés.

%d blogueurs aiment cette page :